Le tour du Mont Blanc

Voila un vol énorme, non pas par les kilomètres avalés, mais par la puissance du paysage !

Le terme orbite est plus approprié que celui de tour lorsque l’on parle de ce vol ! Tous ceux qui ont eu la chance de le réaliser vous diront qu’ils ont eu le sentiment de changer de planète.

Autant vous dire tout de suite que ce type de vol est engagé.  Une erreur dans ce type d’environnement coute cher.  Ce cross est réservé aux cross-mens aguerris habitués à voler en montagne voir en haute montagne. Cependant je me permets de partager en vrac quelques infos sur ce vol qui vous fera traverser trois pays (France, Suisse et Italie !!).

maman j'ai peur
maman j’ai peur

Timing : Ce vol n’est pas très long. Trois heures de vol sont suffisantes pour boucler le parcours. Il est réalisable sur une bonne partie de l’année. L’été est la saison la plus propice d’un point de vue météo mais c’est aussi à cette période que les restrictions s’accumulent rendant la tache plus complexe.

Décollage : Historiquement ce vol était réalisé depuis Champex (Suisse). Personnellement j’utilise surtout le décollage de Plan-Praz qui est bien plus proche de chez moi. Le décollage du pavillon (Courmayeur-Italie) a  aussi un gros potentiel pour le cross. Il est bien sur possible de partir de plus loin (ex grand Bornand Samoens Verbier mais là c’est vous qui me raconterez !)

Condition météo : Les conditions doivent être le moins ventées possibles, c’est-à-dire < 10km/h à 5000m et une masse d’air sèche.  Lorsque les plafonds annoncés sont supérieurs à 3000m sur Chamonix vous pouvez vous intéresser à ce vol. Les plafonds sont souvent plus élevés coté Italien (+200-+400m vs Chamonix).

Sens : Le tour est réalisable dans les deux sens bien que plus facile dans le sens horaire.

Stratégie : Restez haut au dessus des brises assurez vos plafonds surtout pour passer le col de Miage.

Restrictions : L’accès au massif du mont blanc devient difficile du fait des nombreuses restrictions en période estivale. La réserve des aiguilles rouges doit être survolée à plus de 300m/sol. Les interdictions liées aux secours  coté français et maintenant coté Italien sont décrites ici . J’espère que ces contraintes qui ont été décidées à la va vite en 2015 pourront être revues, voir supprimées en 2016.

Mon dernier tour du mont blanc en bref :

Le premier Juillet le bulletin Météo annonce un puissant anticyclone sur toute la France. Je déclenche mon propre plan canicule et décide de prendre une journée. Direction Planpraz avec Alain Finet et Abdel avec pour objectif un beau vol dans les massifs. Voila le résultat !

tourMontBlanc

il est beau mon cocon
il est beau mon cocon
encore un glacier
encore un glacier
bizarre les autoroutes ici
bizarre les autoroutes ici
plein de neige
plein de neige
je raccroche ou ?
je raccroche ou ?
retour en france
retour en France
coté italien je crois
coté italien je crois
enfin du vert
enfin du vert
c'est beau
c’est beau
aller un p'it tour dans le beaufortain
aller un p’it tour dans le beaufortain

C’est devenu un classique dont la principale difficulté est d’éviter les zones interdites. Quel dommage pour le vol libre c’est l’un des plus beaux vol que l’on puisse faire en Europe !!

Publicités

2 réflexions sur “Le tour du Mont Blanc

  1. Tu ma survoler, j’ai crié très fort ton nom, mais tu étais probablement en trance 
    On est passé le col de Miage ensemble : toi à gauche, moi à droite (je devais encore retourne a Champex)
    A bientôt –marc-

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s