Vol Rando Col de Lancrenaz

Vous en avez marre de faire le col des frettes et vous avez un niveau suffisant pour essayer un déco moins facile, le Col de Lancrenaz vous tend les bras ! Situé sur le pilier sud du Lanfonet, il surplombe le col des Nantet et le lac d’Annecy.

parcours

Ce vol ne doit être réalisé qu’avec une tendance Sud à Sud/Ouest max 20km/h à 1500m.

Depuis l’atterrissage de Planfait, montez par l’ancienne route du col de la Forclaz jusqu’à rejoindre le plateau de Verel. De la vous rejoindrez le GR qui monte au col des Nantet. Au dessus des chalets (1500m) une bonne pelouse permet le décollage si le vent est déjà présent. Si vous continuez vers col de Lancrenaz (1600m) il vous faudra franchir le Pas de l’Aulp et rejoindre le plateau.  Le décollage se trouve sous le muret. Attention la pente est forte, les risques d’arrachage par vent fort sont non négligeables. Si vous le sentez pas rejoignez discrètement le col de frettes en suivant le GR et dites au bar de l’attero que vous vous entrainez pour l’Xalps 2032.

Pour le vol rien de spécial direction l’attero et le bar pour soigner le réhydratation (1100m D+)

Merci aux Passagers du Vent pour l’essai de la Pi2 -14 m² 🙂

20161022_131806
Au loin Roc de Boeufs
20161022_131711
Plateau du Lanfonet
20161022_131158
Pas de l’Aulp

 

20161022_131144
Décollage sous le muret
20161022_133059
préparation de la PI2 au dessus du muret
20161022_133107
Erik et sa LM5 déjà en vol
Publicités

2 réflexions sur “Vol Rando Col de Lancrenaz

  1. Ouaip, c’est très impressionnant ce « col » qui n’en est pas un, qui aurait l’idée de descendre une pente pareille, à part peut-être en fin d’hiver un skieur de l’extrême ? Et qui aurait l’idée de la remonter ? A pied, pas question, et si c’était tout en glace ce serait déjà une belle entreprise.
    Le muret et les clôtures préviennent : les animaux ne doivent pas se risquer là-haut.
    Nous étions 8 ce matin-là de l’été 2011, j’avais décollé 3ème avec ma petite Awak 18, c’est le genre de décollage qui exige une technique parfaitement maîtrisée. Bruno avait décollé rive droite de la pente avec sa Sigma 8, trouvant qu’il y avait trop de candidats sur la petite plateforme au ras du muret, et il s’était carrément jeté dans le trou.
    Si le site est impressionnant, le décollage est facile quand la brise commence à s’installer, il faut seulement faire attention en tournant l’angle du pilier sud du Lanfonnet et ne pas gratter le caillou. Plus tard dans la matinée, quand l’aérologie devient velue au-dessus de la Combe Noire, on peut se rabattre sur le chalet de Janine ou traverser aux Frêtes… avec à la clé un soaring sympa ou une descente à pied nettement moins sympa.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s