Cross en meute

Le crossmen n’est pas la bête solitaire et mal odorante que vous imaginez. Malgré un caractère indépendant et solitaire, il est capable de chasser les kilomètres en meute, voir en famille ! Voici un bel exemple de chasse organisée le 16 mai au départ de Bourg Saint Maurice.

http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2016/vol/20214342

2017-05-17 11_10_38-C.F.D. 2016-2017 _ Le vol de Bertrand CHOL du 16_05_2017 _ PARAPENTE.FFVL.FR

Ce jour là quelques copains dont Damien, Bruno, Uli, ainsi que mon frère Bastien sont au décollage du plan de la Boutte à 10h30. De nombreux locaux sont aussi au rendez vous de cette belle journée.

J’ouvre la trace dans le Beaufortain avant d’être rattrapé par le groupe dans la transition qui nous amène aux Aravis.   Le vol de meute  permet de débusquer les thermiques et d’optimiser leur dépeçage. Le Bargy puis  le chablais sont vites abattus, poussé que nous sommes par un léger flux de Sud Ouest.

Le pilote le plus en avancé cherche les meilleures lignes et le bon noyau thermique pour les autres. C’est l’effet de meute.

Une fois le cœur du chablais atteint , le frangin et sa Zeno transitent par les Brasses et le Mole pour rejoindre les faces ouest des Bornes. Je le suis dans la stabilité des basses couches. Les copains disparaissent pour une autre option. De notre coté, nous sommes gênés par le vent de face. Le fait d’être à deux nous aide à cheminer et nous réaliserons toute la suite du vol en famille.

De retour sur les rives du lac d’Annecy,  la traversée des bauges est une formalité. Nous slalomons entre les méduses multicolores du Roc des Boeuf. Le temps nous est compté, il est déjà 17h, il nous faut rentrer avant le couché du soleil. Les plus gourmands ajoutent le Margeriaz au programme pour passer les 200 km en triangle FAI. Le groupe des 5 se reforme à nouveau au Grand Arc pour traverser la Tarantaise et rejoindre après 9h50 de vol notre point de départ !

La convection en basse couche aura été trop poussive pour exploser les compteurs mais le sourire est au rendez vous sur tous les visages. La plus belle trace de ce jour là sera a mon avis, celle de Maxime Pinot sur un autre parcours et avec un autre groupe, peut être qu’il vous racontera…

De mon coté, content d’avoir pu partager ce moment suspendu avec les copains et surtout avec le frangin, qui malgré les 200 km qu’il s’était déjà tapés la veille.Bien assuré! Je vais pas le plaindre; hein !

Allez ! zou ! un résumé en image !

unnamed
Départ
20170516_111545-01
Beufortain
20170516_130645-01
Bargy
unnamed (5)
Damien en transition au dessus de l’Arves
2017-05-Flight-Boug-Chablais-Mageriaz_054
Mieussy
unnamed (6)
Chablais
unnamed (4)
Lac d’Annecy et Bruno
20170516_192446-01
Le frangin arrivant au Goal
IMG_05761-01
Ma pomme au Goal
Publicités

2 réflexions sur “Cross en meute

  1. Superbe! chouette récit. Merci beaucoup Bertrand, on lit avec plaisir. Ta prose est sympa. La mienne se simplifie…hihi. Meilleures salutations

    >

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s